Autres briquets à essence

 

 

Ce petit coup de pouce qui fait jaillir l'étincelle et .qui, en une fraction de seconde, allume le mince filet de vapeur d'essence ou de gaz de votre briquet, est le résultat d'efforts humains étalés sur des millénaires. Appréciez-vous à sa juste valeur ce service, ce feu disponible sans même y penser ? Le briquet avec molette, essence et mèche est une invention qui date de 1871. Avant cette époque, et même encore longtemps après, le silex, l'amadou, les balbutiements de la chimie et de l'électricité ont tenté de donner du feu.

Modèle très ancien mèche et amadou (la molette a disparu)

Taille: hauteur 10 cm, diamètre 2,5 cm

 Le décor est intéressant (feuilles d'érable); la mèche est protégée par un capuchon qui se visse. Le trou devait accueillir la fixation de la molette. Ce modèle ne possède ni marque, ni plaque, il est peut être antérieur à 1911.

 L'amadou est une substance spongieuse fournie par une sorte d'agaric ou de champignon [boletus ignarius), qui croit spontanément sur les troncs de vieux arbres, tels que le chêne, le hêtre, le frêne, etc. 

La récolte se fait au mois d'août et de septembre. Pour le rendre propre à l'usage qu'on en fait, on le dépouille de' son enveloppe extérieure, et l'on isole avec soin la partie spongieuse d'un jaune brun, qui forme, pour ainsi dire, le coeur de ce végétal, en en détachant aussi les débris ligneux qui ont été enlevés de l'arbre en même temps que l'agaric. Cette partie médiane est divisée en plaques minces, qu'on bat avec un maillet, jusqu'à ce qu'on puisse les déchirer avec une extrême facilité. Mais ces plaques ne deviennent réellement de l'amadou qu'aprés avoir subi une préparation qui consiste à les faire bouillir à deux reprises dans une dissolution concentrée de salpêtre.

0n peut aussi préparer l'amadou en l'imbibant d'une sorte de bouillie faite avec de la poudre à canon délayée dans l'eau. Le but de ces préparatifs est toujours d'imprégner la matière ligneuse d'un corps très oxygéné, propre à favoriser la combustion. Une seule étincelle tombée sur un morceau d'amadou suffit pour qu'il soit promptement et entièrement consumé. 0n peut, du reste, avec toute autre substance ligneuse, obtenir les mêmes résultats : ainsi le papier, le linge trempés dans le salpêtre sont susceptibles de remplacer l'amadou. Celui-ci a toutefois l'avantage de laisser un résidu charbonneux qui demeure incandescent pendant quelques instants après que le reste est consumé, et il répand en brûlant une odeur que beaucoup de personnes trouvent agréable.

(article de M. Mingard en 1881 sur les briquets)

briquet amadou

on distingue la plaque de taxes sur la gauche en bas

Un modèle similaire (uniquement essence)

hauteur: 15 cm      diamètre 2,8 cm

La molette tourne autour du briquet. Le remplissage de fluide se fait en dévissant la partie supérieure du briquet. Il possède la plaque de taxe ci-dessous.

Sur la collerette on peut lire: CHLORETYLE BENGUE BREVETE S.G.D.G PARIS.

Une loi votée en 1910 instaure une taxe sur les briquets. De 1910 à 1916 sur chaque briquet est apposée une plaque comme ci-dessus. A partir de 1916 elle est remplacée par celle-ci:

 

 

 

 

 

Quelques briquets de cette période

 

 

 

Un briquet artisanal en laiton

 

pour le remplir il faut dévisser la molette

 

Les briquets de mon grand-père

 

Uniquement remplis à l'essence de voiture. L'avantage: toutes les cigarettes avaient le même goût (essence)!

Modèle plaqué or

 

Briquets en aluminium

 

Celui de droite porte une publicité pour les chemises Athlétis et Constellation.

ROPP NOVA

 

FLAMIDOR

 

PENGUIN

IMCO

 

 Briquet de marin

Gravé La Recouvrance

Son nom provient du quartier de Brest du même nom. la Recouvrance est une goélette à hunier.

Elle fut d'ailleurs présente à toutes les fêtes de la mer et des bateaux organisées par la ville de Brest (Brest 1992, Brest 1996, Brest 2000, Brest 2004, Brest 2008).
Elle fut également présente à certaines fêtes de la mer organisées par la ville de Douarnenez et alla rendre hommage en 2001 à un vieux trois-mâts, le Duchesse Anne qui célébrait son centenaire à Dunkerque.

De nombreuses balades en mer sont organisées à bord de la goélette. Son port d'attache est le port de commerce de Brest (là où la construction du bateau a d'ailleurs eu lieu, aux chantiers du Guip).

 

 

Gainé de cuir

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×